Il y a quelque chose de fascinant et de l’ordre d’une éternelle besogne chez Feydeau qui, dans toutes ses pièces, remet inlassablement les personnages en jeu.

Description

L’auteur semble jouer indéfiniment une même partie. C’est bel et bien dans le vertige que Feydeau invente une théâtralité équivalente. En vase clos, avec pertes, gains et prises de risque. Le jeu expulse ce qui doit être expulsé, liquide ce qui doit être liquidé.

Dans Occupe-toi d’Amélie, il y a d’abord un plaisir de la pure dépense théâtrale que l’auteur porte à son degré d’intensité maximale. Chacun des protagonistes s’affaire à très scrupuleusement tenir ses comptes : ce qu’on lui doit, ce qu’il estime lui être dû, ce qu’il projette de gagner, ce qu’il est prêt à dépenser, ce qu’il ne veut pas perdre, ce qu’il peut usurper. Du même coup, la « cocotte » qui passe de mains en mains, de lieu en lieu, au gré des appétits ou des opportunités qui s’offrent à elle, est beaucoup moins l’exception que la règle. Elle apparaît tout au plus comme la figure de proue d’un petit monde qui n’obéit plus à d’autres logiques que celles de la cotation et de la transaction. Un monde qui ne connaît
pas d’autre valeur que celle de l’échange ou de l’arrangement marchands. Terreur de la bourgeoisie. Terreur de la distraction et des plaisirs à bon marché.

Il n’y a là aucune dénonciation, aucun procès, aucune politisation de la part de Feydeau. Seulement une « mise en jeu » de cette terreur dont la seule visée est le rire. Alors rions !

Langues parlées

  • Français

Coordonnées et contact

Feydeau / Une hâche pour briser
Place de l'Amitié entre les Peuples
81000 Albi

Afficher le N° de téléphone

Ouverture

Mardi 14 novembre 2017 de 20h30 à 23h.

Situation

Coordonnées GPS : 43.923769, 2.144564

Calculer mon itinéraire

Mis à jour le 16 juin 2017 par Scène Nationale d?Albi