Le vin de Gaillac et le Pastel étaient exportés en Gabarres depuis le « port de la ville » et les quais Saint Jacques, au pied de la maison.

Description

Depuis cet hôtel particulier du 17° siècle c'est toute l'histoire de la cité millénaire de Gaillac qui vous est comptée. Des chambres, vous aurez une vue imprenable sur le Tarn et l'Abbatiale Saint Michel. Pendant votre séjour vous choisirez entre les déambulations dans les ruelles de la vieille ville ou place du Griffoul qui accueille les étals des producteurs de pays les jours de marché. Cette citée vigneronne au riche passé est très animée dès le printemps jusqu'aux festivités du Gaillac Primeur, c'est la ville des Festivals. Gaillac est le cœur du vignoble qui porte son nom, un des plus vieux vignoble de France, point de départ pour de nombreux circuits pédestres (St Jacques) ou touristiques , vers les Bastides qui protégeaient le territoire, à la rencontre des vignerons qui vous feront déguster leur vin. En cours de classement Ville d'Art et d'Histoire son patrimoine fait écho à celui d'Albi et de sa cité épiscopale classée au Patrimoine mondial de l'Unesco situé à 2 pas.

Très bel hôtel particulier, on y pénètre par une entrée magistrale dont le cœur est constitué d'un escalier de pierres Renaissance. Construit face à l' Abbaye, il possède un point de vue unique. Les cinq chambres sont situés au troisième étage, chacune pour deux personnes, avec salle d'eau privative. Frigidaire et lave-linge à disposition.

Confort

  • Télévision
  • Accès Internet privatif Wifi

Services

  • Animaux acceptés

Langues parlées

  • Anglais

Mode de paiement

  • Chèque Vacances

Coordonnées et contact

Maison d’Hôtes Combettes
81600 Gaillac

Afficher le N° de téléphone

Ouverture

Du 17/12/2016 au 22/12/2017.

Tarifs

Du 17/12/2016 au 22/12/2017
Une personne : de 50 à 80 €
Deux personnes : de 65 à 80 €.

Du 23/12/2017 au 04/01/2019
Une personne : de 50 à 80 €
Deux personnes : de 65 à 80 €.

Situation

Coordonnées GPS : 43.898163, 1.89589

Calculer mon itinéraire

Mis à jour le 07 septembre 2017 par PINON Lucile