À l’écart des autoroutes, plus vraiment dans la montagne mais pas encore au bord de la mer, avec un climat méridional mais une végétation parfois bien verte, une population dont l’accent chante mais sans que les cigales ne s’en mêlent, se terre le Tarn. Mais gare au coup de coeur, car de simples escapades naissent parfois de vraies rencontres…

Le Tarn à moto : itinéraires de motards heureux

Un récit de Fred et Aldo, motards baroudeurs mordus par l’aventure.

Pour mieux s’imprégner des différents visages du Tarn, il convient de quitter les grands axes et de se laisser porter par les petites routes qui parfois contournent, d’autres fois escaladent, les obstacles naturels mais où tout apparaît toujours plus vrai ! Alors amis motards préparez-vous car ces différents visages sont autant de façons de prendre du plaisir. Sur la route, mais aussi lors des pauses. Car au moment de laisser la moto, les villes et villages sauront vous séduire par leur beauté et par les sourires de ceux qui les habitent. Enfin, même les plus grincheux ou les éternels insatisfaits succomberont nécessairement au moment de se mettre à table !

Au départ d’Albi la charmeuse, nous partons pour une boucle de 150 km. Un programme qui nous fera découvrir l’Est du département par le réseau secondaire où nous attendent quelques perles. Le viaduc du Viaur, Ambialet, Monestiés, les vallons du Ségala…

Au sud du département ce circuit de 150 km environ, qui flirte avec l’Hérault et l’Aude, propose une autre facette du Tarn. Ici, c’est le domaine de la Montagne Noire et du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Un territoire unique où reliefs et végétation semblent hésiter entre influences océanique et méditerranéenne. Dans ces forêts, tout est plus vert et plus frais aussi.

Gaillac, troisième ville du département, est le point de départ de cet itinéraire de 140 km environ. En quittant les bords du Tarn les premiers vignobles apparaissent rapidement sur les bords vallonnés de la route. Nous roulons, par la D964, en direction de Castelnau-de-Montmiral. Premier village d’une série de bastides que nous allons découvrir et dont les origines remontent au XIIIème siècle.