Face à la Montagne Noire

Description

Au cœur du Parc Régional du Haut-Languedoc, La Ranquière fait face à la Montagne Noire, sur les premiers contreforts des Monts du Somail, et domine la vallée du Thoré, que l'on peut parcourir dans son intégralité en empruntant la voie verte "Passa Païs" reliant Mazamet à Bédarieux. Si vous recherchez le calme et le repos, le jardin, la vue sur la montagne vous comblera. Si vos vacances sont actives, vous découvrirez les Monts de Lacaune, le massif de la Montagne Noire, et plus loin le Minervois, le Pays de Cocagne, les chaos granitiques de Sidobre. Savez-vous que les plages de la Méditerranée ne sont qu'à 1h15 de route ? Quant aux plus sportifs : sentiers de randonnée et circuits de VTT sur place, pêche au lac des Saint-Peyres ou dans le Thoré, golf à la Barouge (15km), randonnées équestre, Accrobranche, canyonning et escalade.

Gîte de caractère aménagé dans une dépendance d'une grande ferme du XVIIème sur un parc d’un hectare et demi, où vivent également les propriétaires. Jardin privatif, piscine (12x6m), terrasses, salon de jardin, barbecue, ping-pong. Accès indépendant au gîte avec parking privé. Magnifique vue sur la Montagne Noire, et un joli verger. Rez-de-chaussée : pièce à vivre avec coin-cuisine, wc, buanderie. A l'étage : trois chambres, dont une avec salle de bain privative, salle d'eau. Chauffage électrique. Equipement bébé. Draps, linge de maison fournis, service ménage fin de séjour en option.

Confort

  • Matériel Bébé
  • Micro-ondes
  • Lave linge privatif
  • Lave vaisselle
  • Congélateur
  • Télévision
  • Accès Internet privatif Wifi

Mode de paiement

  • Chèque Vacances
  • Carte bancaire/crédit

Coordonnées et contact

Catherine Verdier
La Ranquière
Rouairoux
81240 Rouairoux

Afficher le N° de téléphone

Afficher le N° de téléphone

Ouverture

Du 17/12/2016 au 22/12/2017.

Tarifs

Week-end : de 110 à 320 €
Mid-week : de 220 à 600 €
Semaine : de 350 à 1 000 €.

Situation

Coordonnées GPS : 43.474682, 2.579295

Calculer mon itinéraire

Mis à jour le 23 mai 2018 par Catherine Verdier