Eglise Saint-Jacques-de-Villegoudou

Eglise du XIVème siècle.

Au Moyen Âge, la ville de Castres devient une étape pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, notamment de par la présence des reliques de Saint-Vincent de Saragosse. L'église Saint-Jacques de Villegoudou tient donc son nom de l'ancien hôpital religieux destiné à l'accueil de ces pèlerins.
Construite à la fin du XIVe siècle, l'église fut détruite en 1567, ne laissant que le clocher. Après avoir été relevée, elle est immédiatement détruite dès 1574. Reconstruite en 1603, elle subit les affres des guerres de Religion, lorsqu'en 1621, Henri II de Rohan, duc de Rohan et puissant chef huguenot, s'en sert de carrière pour la construction des remparts de Castres. Selon d'autres sources3, l'église fut plutôt détruite en 1568, lors des guerres de Religion, par Louis Ier de Bourbon-Condé, prince de Condé et puissant chef huguenot, pour servir de carrière pour les remparts de la ville. Il ne subsiste alors que le clocher. De 1623 à 1626, elle est relevée, puis remaniée au XVIIIe siècle. Elle aurait servi de réserve à salpêtre durant la Révolution française.

A noter : Le baptistère a été totalement recouvert de fresques par Nicolas Greschny, célèbre fresquiste.

Ouverture

Ouverture du 01 janvier 2021 au 31 décembre 2021