Eglise du XIXème siècle.

Description

Au milieu du xixe siècle, il devient impératif de bâtir une nouvelle église paroissiale à Castres, afin de desservir les nouveaux quartiers de la ville, cette dernière ayant connu une large extension. De plus, les milieux bourgeois du centre-ville voient ainsi un moyen d'éloigner les ouvriers, logeant dans les nouveaux quartiers, des églises qu'eux-mêmes fréquentent. C'est en 1867 que débutent les travaux de la nouvelle église de style néo-gothique, sous la direction de l'architecte communal M. Barthe, grâce à un gracieux don et à un appel à souscription. La construction sera très rapide, et la date de 1873 (soit seulement six ans de travaux) inscrite sur le clocher, rappelle l'année d'inauguration de l'édifice. La paroisse Saint-Jean-Saint-Louis est créée, aux dépens de celle de la Platé et de celle de Saint-Benoit. Dès 1899, de nouveaux vitraux sont ajoutés, un autel à la grâce de sainte Philomène est élevé, et deux statues sont installées, l'une représentant sainte Philomène, la seconde Jeanne d'Arc.

Vers 1950, après le concile Vatican II, l'église Saint-Jean-et-Saint-Louis se voit privée de quasiment toutes ses statues, seulement remplacées par un Christ en gloire de Jean-Claude Izard. De même, les autels destinés à saint Joseph et à la Vierge Marie ont disparu, remplacés par un simple autel-colonne eucharistique et un tableau en l'honneur de la Vierge. La plupart des vitraux présentant aujourd'hui des motifs de l'art abstrait, mais il demeure tout de même deux statues d'origine, à l'entrée de l'édifice, celles de saint Jean et de saint Louis

Langues parlées

  • Français

Coordonnées et contact

Mairie de Castres
81100 Castres

Afficher le N° de téléphone

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Situation

Coordonnées GPS : 43.609249, 2.237321

Calculer mon itinéraire

Mis à jour le 07 juillet 2020 par Office de Tourisme de Castres-Mazamet