Des maîtres pasteliers aux chaudronniers de Durfort, partez à la rencontre de ces artisans qui perpétuent au fil des ans les savoir-faire tarnais. À leurs côtés, faites un bond dans le temps et admirez avec quelle délicatesse et quel doigté ces travailleurs d’un autre temps se sont approprié les traditions et le patrimoine de la région.

 

Jour 1

Marché de Revel et découverte du pastel

Le matin

Dès potron-minet, faufilez-vous entre les étals du marché de Revel, l’un des 100 plus beaux marchés de France ! Le nez en l’air et les sens en alerte, sans vous laisser distraire par les canards qui cancanent, furetez pour débusquer ici un bloc de foie gras, là une bière locale. Brasseurs, charcutiers, fromagers, producteurs de vin : 300 artisans présentent chaque semaine le meilleur du terroir dans la grande halle du XIVe siècle. Difficile de résister : c’est le cabas lesté de rillettes et débordant de beffrois, fromages de chèvre baptisés en hommage au beffroi de Revel, que vous prenez la direction du lac de Saint-Ferréol.

Niché au coeur de la Montagne Noire, ce lac est le paradis des amoureux de la nature. Après le tumulte du marché, c’est l’endroit idéal pour se poser le temps d’un pique-nique champêtre. Laissez-vous bercer par le passage silencieux des canoës et par le doux piaillement des oiseaux avant de partir à la découverte des artisans tarnais.

L’après-midi

Le pastel, quèsaco ? Au château des Plantes, vous en apprendrez plus sur ce précieux végétal transformé en pigment de couleur. Accompagné d’un maître pastelier, suivez le processus de récolte et d’extraction et découvrez comment confectionner les fameuses « boules de cocagne » qui firent pendant longtemps la fierté et la renommée de la région. Voici venu le temps de s’accouder au bar, mais pas n’importe lequel. Au bar à odeurs du château, humez plus d’une centaine d’huiles essentielles. Ivresse des sens garantie !

Le soir, blotti dans une roulotte avec vue sur la Montagne Noire, endormez-vous en comptant les boules de cocagne.

Jour 2

Cité du cuivre et musée de la tapisserie

Le matin

Après un copieux petit-déjeuner, prenez la route pour Durfort. Installé sur les deux rives du Sor, ce petit village de 300 âmes perpétue un antique savoir-faire : la fabrication et la restauration d’objets en cuivre. Baladez-vous d’échoppe en échoppe, écoutez aux portes des ateliers et des chaudronneries et fondez pour un bijou ou une batterie de casseroles made in Durfort.

À l’heure du déjeuner, le restaurant Le Tournesol, à Sorèze, vous fait de l’oeil. Au coeur d’une bâtisse du XVIIe siècle, assis autour d’une sélection de toiles ou de sculptures d’un artiste de la région, vous goûterez au cassoulet de Mme David ou à une fricassée d’écrevisses, assortie d’une savoureuse crème brûlée au thym.

L’après-midi

Repus et comblés, offrez-vous une promenade au cœur de la cité historique de Sorèze sans omettre bien sûr de visiter le musée Dom-Robert qui présente les travaux des maîtres de la tapisserie du XXe siècle.