Le sentier des Sagnes en Haute Vallée du Thoré

Sagne : ce mot provient de l’occitan «sanha». Il désigne les tourbières et les zones humides (marais, mares, prairies humides, zones inondables). Avec leurs paysages aux allures de toundra, les tourbières nous font voyager !

Sagnes & tourbières du Haut-Languedoc

Appelées localement sagnes, les tourbières sont nombreuses et vastes dans les montagnes du Haut-Languedoc. Les précipitations importantes, le froid et le relief (cuvettes, pentes) expliquent leur présence.

Anecdote de pays
« Sanhas, un repaire de braconniers. A une époque où la maréchaussée (gendarmerie) était à cheval, il était aisé pour les braconniers d’échapper à leurs poursuivants dans ces zones marécageuses. Les chevaux s’y enfonçaient jusqu’aux cuisses ! »

Un monde végétal et animal

La sagne est un formidable milieu d’observation de la flore et de la faune. Mammifères, oiseaux, insectes, mollusques, amphibiens, reptiles peuplent ce monde mystérieux entre terre et eau.

Zoom : un «dragon» des sagnes adapté à la vie dans les tourbières !
On l’observe souvent en train de se reposer et se chauffer au soleil. Il se nourrit d’insectes. Contrairement aux autres reptiles, il ne pond pas d’oeufs ! Les femelles mettent au monde des jeunes entièrement formés. Cette stratégie est une adaptation
de l’espèce aux conditions climatiques froides. Des scientifiques ont en effet trouvé une molécule anti-gel dans son sang !