Enfourche ton vélo (ou ton âne) et pars t’aventurer sur la voie verte Passa Païs. Entre Mazamet et l’Hérault, le chemin emprunte une ancienne voie de chemin de fer. C’est parti pour une échappée belle à bicyclette et sans voiture ! Pour quelques heures ou quelques jours tu vas être dépaysé c’est sûr et  vivre au rythme de la nature et des rencontres au cœur du Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

En occitan, on l’appelle Passa Païs ce qui signifie Passe-Pays. C’est une voie verte où tout engin à moteur est proscrit, une belle voie verte qui va du Tarn jusque dans l’Hérault et justifie ainsi son surnom de Passa Païs (dites passo). Tout au long du parcours c’est une mosaïque de paysages qui défile :  pâturages, forêts, hameaux perchés, grottes, gorges et tunnels. 

Sur 80 km, la voie verte franchit la ligne de partage des eaux entre Tarn et Hérault. De quoi te faire de bons mollets tout en profitant de ce grand bol d’oxygène. Le tracé est cependant assez facile et te permet de t’arrêter, ça et là, au bord du chemin pour acheter de bons produits locaux dans une ferme et visiter par exemple le musée départemental du textile à Labastide-Rouairoux. 

A savoir

Ouverture

Comment venir

La voie est aménagée sur une ancienne voie ferrée. Point de départ possible depuis la gare de Mazamet ou Bédarieux (Hérault). 

Distance de 24km entre Mazamet & Labastide-Rouairoux 

Location de vélos chez Esprit moto (Zac de la Castagnalotte – 81660 bout du pont de l’Arn)

Office de Tourisme de Mazamet 

Voir les prestataires sur le chemin
  • La Passa Païs est accessible toute l’année. 
  • Musée du textile : ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h en juillet et août. De 14h à 18h le reste de l’année.
Tout savoir sur la voie verte

En voiture : Mazamet à 1h30 de Toulouse, 1h d’Albi, 2h20 de Montpellier 

En train-vélo : départ depuis la gare de Mazamet ou de Bédarieux 

 

Programme détaillé

1

Itinérance douce à vélo

Itinérance douce à vélo

Départ de Mazamet au pied de la Montagne Noire qui fut jadis un haut lieu du catharisme. Après avoir pédalé durant une dizaine de kilomètres, tu entres dans le village de Saint-Amans-Soult. Si tu as envie de voyager léger, fais transporter tes bagages par La malle postale !

2

Rencontres et savoir-faire

Rencontres et savoir-faire

20kms après le départ, à Labastide-Rouairoux, le Musée du textile te plonge dans ce savoir-faire qui a fait la richesse industrielle de la région : les métiers de la laine et du tissage. Dans cette belle manufacture du 19e siècle, aujourd’hui musée, la rencontre avec celles qui maîtrisent encore les machines à tisser d’antan passionne les petits comme les grands. 

3

Déconnexion verte

Déconnexion verte

Plus loin, après une trentaine de kilomètres de paysages multiples et variés, tu arrives à Olargues par le pont du diable. Oups, sans t’en rendre compte tu es passé dans l’Hérault par la limite de partage des eaux, reliant le versant océanique au versant méditerranéen. Concocte-toi un petit (ou long) séjour pour arpenter ce coin magnifique en réservant tes hébergements sur le chemin.

Afficher la carte