Centrale hydroélectrique

La cinquième centrale de l'usine du Saut du Tarn se situe sur un site unique, la presqu'île d'Ambialet. Elle fut mise en service en 1920 par l'entreprise métallurgique "Saut du Tarn", à la place d'un ancien moulin.

Le Tarn fait une longue boucle de 3 km et lorsque la rivière semble revenir sur ses pas, la presqu'île n'a plus qu'une trentaine de mètres de large. C'est à cet endroit que se situe la centrale, aujourd'hui exploitée par EDF.

Ce bâtiment aux allures de château de la Renaissance n’est autre qu’une centrale hydroélectrique. Elle a été construite entre 1917 et 1923 par l’usine métallurgique du Saut-du-Tarn à Saint-Juéry dans le but d’alimenter ses fours électriques et d’équiper en électricité les mines de fer du Fraysse. Elle a été édifiée à l’endroit le plus étroit de l’isthme d’Ambialet (12 m de large et 3,5 m de dénivellation). C’est d’ailleurs l’isthme le plus étroit d’Europe. Cette particularité géologique a été très tôt utilisée pour produire de l’énergie : en 1291, les moines du Prieuré de l’Oder élèvent une digue pour alimenter un moulin. Durant les siècles suivants une filature, une scierie, une huilerie et une manufacture d’armes utiliseront la puissance de l’eau.

Non visitable en 2023 pour cause de travaux elle sera de nouveau ouverte à la visite en 2024 en été en partenariat avec le musée du Saut du Tarn.

Informations supplémentaires

Animaux acceptés : Non

Langues parlées

  • Français