Tour de Boissezon de Masviel

Venez découvrir une ancienne tour, dernier vestige du château féodal qui domine les maisons.

Avant son démantèlement au lendemain de la Révolution française, le château s’élevait sur un promontoire dominant une boucle du Rieu-Pourquié.
Ce promontoire était accessible depuis le village en son point le plus bas, et formait un plan incliné qui se terminait par une masse rocheuse dont il ne reste aujourd’hui qu’une petite partie sur laquelle s’élève la tour.

Au fil des siècles ...

C’est probablement sur ce rocher, point stratégique de la vallée, que s’élevait le château primitif cité en l’an 966. Au fil des siècles les seigneurs du lieu adaptèrent la bâtisse aux nécessités de l’époque pour donner la description qu’en fait Jacques de GÉNIBROUSE, vicomte de Boissezon, en 1672 : « … j’ai un château noble, en lieu éminent, près ledit lieu de Boissezon, avec tours, basse cour, garennes, fossés et jardins contenant trois cestérées ( 17 000 m2) confrontant de levant la rivière de Rieu Pourquié, de midi le chemin qui va dudit lieu de Boissezon audit château, de couchant les terres des héritiers de Guillaume Viala, de septentrion ladite rivière ».

Quelques décennies plus tard, le compoix de 1719 décrit plus précisément l’habitation seigneuriale de son fils, « Messire Bernard de Génibrouze, viscomte de St Amans, seigneur de Boissezon, Lédergues et autres places : Un château, escueries et cour audit Boissezon, confronté du levant à midy ruisseau du Rieu Pourquié, couchant pateux, bize le Sieur Pierre Guiraud, contient le sol du château septante canes ( 276,5 m2), escuerie vingt quatre canes ( 94,6 m2), la cour vingt-huit canes ( 110,6 m2) … »

D’autres témoignages viendront, au cours du XIXe siècle, compléter ces informations, et tout particulièrement celui de Victor RASCOL, médecin à Murat : « C'était cinq tours rondes, reliées entre elles par de lourdes constructions massives, au milieu desquelles était percée la porte extérieure s'ouvrant sous une som­bre voûte; au bout de cette voûte était le pont-levis, qu'il fallait passer pour arriver à la seconde porte qui donnait entrée au châ­teau. Cet ensemble de constructions formait un front de défense formidable en croissant, dont la tour qui reste occupait l'extrémité sud ; cette dernière, comme-celle qui était à l'extrémité opposée, repose sur le rocher massif. »

Ouverture

Ouverture du 01 janvier 2021 au 31 décembre 2021

Prestations

Équipements

  • Parking

Services

  • Animaux acceptés
Ce prestataire propose aussi

Murat sur Vèbre

Murat sur Vèbre

Site et monument historiques

Murat-sur-Vèbre